La France regorge de dispositifs qui permettent aux porteurs de projets de faire financer leurs formations.

C’est une excellente chose, mais nous avons remarqué que nos élèves étaient souvent perdus dans ce qui s’apparente bien souvent à une véritable jungle administrative. Chaque personne a une situation spécifique et les complications peuvent vite poser problème.

Alors pour vous simplifier la vie et vous aider à débroussailler cette forêt touffue du financement, nous avons créé ce petit guide rassemblant toutes les opportunités qui existent en France pour faire financer votre formation.

On accompagne nos élèves à chaque étape de la constitution de leur dossier de financement. Fini la phobie administrative ! Notre équipe dédiée accompagne chaque mois plusieurs centaines de porteurs de projet dans le montage de leur dossier de financement – les papiers, cela ne nous fait pas peur !

Il existe plusieurs possibilités de financement selon votre statut :

  1. Votre CPF : Compte Personnel de Formation
  2. Si vous êtes demandeur d’emploi non RQTH (Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé)
  3. Si vous êtes demandeur d’emploi RQTH (Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé
  4. Si vous êtes auto-entrepreneur et/ou Travailleur non salarié (TNS)
  5. Si vous êtes un salarié du secteur privé
  6. Si vous êtes intérimaire
  7. Si vous êtes un agent de la fonction publique
  8. Si vous êtes en transition professionnelle

1. Votre CPF : Compte Personnel de Formation

Qu’est ce que le CPF ?

Le CPF, votre Compte Personnel de Formation, a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis 2015. C’est un dispositif de financement public de formation continue qui est désormais rattaché au CPA (Compte Personnel d’Activité). Il a été imaginé par le gouvernement Français pour augmenter les compétences des actifs et leur permettre de trouver ou sécuriser leur emploi tout au long de leur vie.

C’est une chance incroyable pour tous les citoyens Français de pouvoir se former et d’apprendre tout au long de leur vie.

Le CPF correspond à un moyen de paiement pour la formation en France, qui ne dépend pas d’une validation tierce. Chaque € de CPF peut être dépensé librement par son propriétaire.

2. Si vous êtes demandeur d'emploi non RQTH (Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé)

Il existe dans ce cadre précis plusieurs modalités de financement et de prise en charge partielle ou totale de votre formation. Allons plus en détails…

3. Si vous êtes demandeurs d'emploi RQTH (Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé)

Vous êtes demandeur d’emploi et vous disposez d’une reconnaissance de travailleur handicapé. Vous avez trouvé votre formation et vous vous interrogez sur les questions suivantes :
  • Quel sera mon statut ?
  • Quelle sera ma rémunération ?
  • Comment financer ma formation ?
  • Quelles sont mes aides liées à la prise en compte de mon handicap ?
Tout dépendra de la formation choisie et de votre situation personnelle au moment d’y entrer.

4. Si vous êtes à votre compte, indépendant, auto-entrepreneur

Vous ne le savez pas encore, mais oui, vous bénéficiez en tant qu’auto-entrepreneur, de possibilités de financement pour les formations de votre choix.

5. Si vous êtes salarié du secteur privé

Vous êtes salarié et vous souhaitez suivre une formation. Vous découvrirez ici quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre selon votre statut : CDI-CDD-Intérimaires-agent de la fonction publique. 

6. Si vous êtes salarié intérimaire

Le Fonds d’Assurances Formation du Travail Temporaire (FAF.TT) est une association loi 1901 à but non lucratif qui accompagne, conseille et aide lez salariés intérimaires.

Le FAF.TT contribue au développement de la formation professionnelle continue. L’association informe, sensibilise et accompagne les entreprises dans l’analyse et la définition des besoins en matière de formation professionnelle. Aussi, elle s’assure de la qualité des formations dispensées. 

7. Si vous travaillez dans la fonction publique

Les agents des 3 fonctions publiques ont droit à différents dispositifs de formation professionnelle tout au long de leur carrière. Certains dispositifs peuvent prendre la forme de congés spécifiques. Les actions de formation peuvent permettre de s’adapter à un poste ou à l’évolution d’un métier. Elles peuvent également être suivies pour préparer un projet d’évolution professionnelle (mobilité, promotion, reconversion). Donc les dispositifs seront différents selon si vous relevez de :
  • La Fonction publique d’Etat (FPE)
  • La Fonction publique territoriale (FPT)
  • La Fonction publique Hospitalière (FPH)

8. Si vous êtes en transition professionnelle

Mis en place au 1er janvier 2019, le projet de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Dans le cadre du plan de relance de l’activité, le gouvernement renforce les crédits alloués aux associations Transitions Pro pour augmenter le nombre de bénéficiaires de projets de transition professionnelle.

Crédits : 100 M€ en 2021